rechercher      
 
 

Harmonie des vins et des mets, les choix d'un chef ou d'un sommelier [...

 

>> plus d'accords Mets-vins  

 

Le dernier coup de coeur d'un amoureux du vin : Jacky Rigaux [...]

 

>> Plus de Bu par ... 

 

Vous ne le savez pas mais le 08 décembre est une date anniversaire... [...]

>> Plus de Billets d'humeur

 

 

 

 

La dégustation d'un vin de Bourgogne, comparable à un art accessible à tout amateur éclairé, fait appel à 3 de nos 5 sens : la vue, l'odorat et le goût.

 

La vue

 

Tout d'abord, le premier contact passe par l'oeil : la robe du vin se révèle dans un rayon de lumière et peut être limpide, brillante, soutenue ou pâle. Toute une gamme de couleurs est possible : de l'or blanc au jaune paille en passant par le vert d'eau pour les vins blancs ; de la pivoine claire à l'abricot pour les vins rosés ; du pourpre au rouge brun en passant par le rubis pour les vins rouges.

 

Puis, les arômes se laissent capter. Plus ou moins intenses, avec une persistance plus ou moins longue, ils donnent une impression générale quant au degré d'ouverture, de maturité du vin.

 

 

L'odorat : les nuances aromatiques

 

On distingue 12 grandes familles de nuances aromatiques :

• les senteurs florales (acacia, violette, aubépine.),

• les fruits frais (cerise, mûre, cassis, poire.),

• les fruits secs et confits (noisette, confiture, pruneau.),

• les senteurs végétales (herbe, thé, tabac, menthe.),

• les arômes de sous-bois (champignon, mousse, truffe.),

• les senteurs animales (cuir, fourrure, musc.),

• les odeurs alimentaires (miel, réglisse.),

• les arômes empyreumatiques (café grillé, poudre, pain grillé.),

• les senteurs balsamiques (thym, cèdre, résine de pin.),

• les arômes boisés (bois humide ou vert, fût neuf.),

• les épices et aromates (vanille, cannelle, poivre.),

• et les senteurs minérales (pierre à fusil, iode marin.).

 

 

Le goût

 

Enfin, quand la symphonie des odeurs s'est pleinement exprimée, le vin peut venir caresser le palais et éveiller les papilles gustatives. Puissant, rond, structuré, équilibré, souple ou âpre, il se révélera d'une bonne longueur en bouche ou au contraire un peu court.

 

 

Tous ces éléments (examens visuel, olfactif et gustatif) vous permettront de savoir si le vin est bon à goûter, a bien évolué, ou s'il est encore jeune et demande à être conservé quelque temps.

Il ne vous restera plus alors qu'à déguster les vins de Bourgogne avec quelques succulentes spécialités de la région ! Consommez avec modération : votre plaisir sera encore plus grand !

 
 
 
feuilles